Questions sur les régions à risque

  • Dans quelles régions trouve-t-on des tiques?

    Les tiques sont présentes dans toute la Suisse. Environ 5 à 30% d’entre elles (jusqu’à 50% à certains endroits) sont porteuses de borrélies. Le risque de borréliose (lien: 6.1 Régions à risque de borréliose) dans toutes les régions de Suisse. Environ 0,5% des tiques sont porteuses du virus de la FSME en Suisse. Seuls les cantons de Genève et du Tessin ne sont pas encore considérés comme des régions à risque de FSME.

  • Quand les tiques sont-elles actives?

    En Suisse, la saison des tiques s’étend en général de mars à novembre. Lorsque les températures descendent sous les 8 degrés Celsius pendant plusieurs jours, les tiques entrent en hibernation. Si le thermomètre affiche des températures moyennes d’au moins 8 degrés plusieurs jours d’affilée pendant l’hiver, les nymphes et les tiques adultes peuvent sortir de leur hibernation ou bien ne pas hiberner du tout.

    Ainsi, le risque de piqûres de tiques et donc de transmission de maladies telles que la borréliose et la FSME est particulièrement élevé de mars à novembre, selon les conditions météorologiques.

  • Wo ist FSME verbreitet?

    Les tiques sont présentes dans toute la Suisse. Seuls les cantons de Genève et du Tessin ne sont pas encore considérés comme des régions à risque de FSME. Environ 0,5% des tiques sont porteuses du virus de la FSME en Suisse.

    Toutefois, lorsqu’une personne se fait piquer par une tique infectée par le virus de la FSME, cela ne signifie pas nécessairement qu’elle va développer la maladie. Cliquez ici pour en savoir plus sur les FSME.

  • Pendant quels mois le risque de FSME est-il élevé?

    En Suisse, la saison des tiques commence en mars et se termine en novembre. L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) surveille les infections par la FSME grâce à un système de déclaration obligatoire. On observe ainsi des vagues de contamination par la FSME pendant les mois chauds.

    En Suisse, les maladies telles que la FSME ou la borréliose, qui sont transmises par les tiques, sont plus fréquentes à certaines saisons. Les tiques sont particulièrement actives de mars à novembre, selon les conditions météorologiques. Lorsque les températures sont douces, les tiques peuvent également être actives en hiver.

    Cliquez ici pour en savoir plus sur le risque de piqûres de tiques en fonction de la saison.

À propos de la campagne

«piqure-de-tique.ch» est une campagne de sensibilisation aux tiques et aux maladies transmises par les tiques. Vous trouverez sur ce site des informations complètes à propos des tiques, des moyens de protection contre les piqûres de tiques et des risques liés aux maladies transmises par les tiques. Prenez contact avec un médecin ou un pharmacien si des symptômes apparaissent suite à une piqûre de tique ou si vous avez des questions à propos de votre santé.
L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) salue la campagne «piqure-de-tique.ch».