Redirection dans 8

Vous allez quitter le site www.piqure-de-tique.ch et être redirigé vers un site externe. Le fournisseur de ce site externe est responsable du contenu et de l’exactitude des informations. Le fournisseur de www.piqure-de-tique.ch n’a aucune influence dessus.

Interview d’expert : 3 questions au Dr méd. Norbert Satz

Question 1 : Dans le langage courant, on parle souvent de «morsure de tique». Pourtant, les professionnels de santé parlent de «piqûre de tique». Alors, les tiques piquent-elles ou mordent-elles ?

Les tiques piquent, elles ne mordent pas. La tique possède une pièce buccale pointue (rostre). Pour commencer, la tique insensibilise le site d’injection avec sa salive (anesthésie locale). À l’aide de lames mobiles comme des couteaux situées à l’extrémité du rostre, elle perce et découpe un canal jusque sous la peau, où elle trouve les vaisseaux sanguins. À la différence de la piqûre d’insecte, celle de la tique n’est pas douloureuse : ainsi, si l’on ressent une piqûre, elle n’est à coup sûr pas celle d’une tique.

Pour de plus amples informations sur les tiques, voir ici.

Question 2 : Les tiques peuvent transmettre divers agents pathogènes à l’homme. Comment vous protégez-vous, personnellement, des piqûres de tique ?

Dangereuses, les petites tiques (la taille des nymphes gorgées de sang est de 0,5 à 1 mm) se tiennent aux aguets à 30 cm maximum au-dessus du sol. On les frôle lorsque les jambes ou les pieds frottent les petits buissons de la forêt, des herbes ou des plantes. Si l’on se promène dans la nature, voici comment se protéger des tiques : porter des chaussures fermées et de longs pantalons glissés dans les chaussettes. Le soir, contrôler son corps, utiliser une pincette pour retirer les tiques suçant le sang, se doucher, puis se frotter tout le corps au moyen d’une serviette éponge.

Pour plus d’informations sur la protection contre les tiques, voir ici.

Question 3 : Les animaux domestiques ont-ils besoin d’une prévention spéciale contre les tiques ? Les chiens et les chats peuvent-ils être vaccinés contre la FSME ?

L’efficacité des produits répulsifs anti-tiques pour chiens et chats est très controversée. Les uns seraient efficaces, les autres pas. Les propriétaires de chiens ou de chats ne tiennent généralement pas compte du fait que ces répulsifs puissent également provoquer des effets indésirables. Si j’avais un chien ou un chat, je n’imposerais pas ces produits à mon animal bien-aimé. Alors mieux vaut les tiques, dans la mesure où les chiens et les chats tolèrent bien mieux les borrélies ou les virus de la FSME transmis par les tiques et tombent malades bien plus rarement que l’homme. Il est rare que les chats et les chiens développent une borréliose de Lyme (surtout des inflammations articulaires et rénales). Mais si elle survient, et mis à part des cas isolés, son évolution est bénigne, c’est-à-dire qu’elle répond bien aux antibiotiques. Il est très, très rare qu’une FSME apparaisse chez le chien ; chez le chat, ce tableau clinique est inconnu. Il n’existe pas de vaccination contre la FSME pour le chien.

Pour plus d’informations sur la protection des animaux contre les tiques, voir ici.

À propos du Dr Norbert Satz

Dr méd. Norbert Satz, médecin interniste FMH, est un spécialiste des tiques renommé en Suisse. Il dispense à Zurich des consultations spécialisées pour les personnes atteintes de maladies transmises par les tiques.

Pour plus d’informations sur le Dr méd. Norbert Satz, voir ici.

 

Exclusion de responsabilité
Pfizer/VERFORA déclinent toute responsabilité quant à l’exactitude, l’actualité et l’exhaustivité des informations ou opinions présentées dans cette page. Le contenu de cette page représente exclusivement l’opinion de la personne interviewée et ne doit pas forcément correspondre avec la position de Pfizer/VERFORA.