Les zones à risque à l’étranger

Lorsque l’on voyage, il faut penser à certaines choses avant de faire ses valises: le climat, la culture et la situation sanitaire de la destination sont des facteurs importants à prendre en compte lors de la préparation. Il peut être nécessaire de réapprovisionner sa pharmacie de voyage ou de se renseigner sur les vaccinations préventives. Sur le plan médical, il peut également être important de tenir compte des tiques. Encore faut-il savoir dans quelles régions du monde vivent ces petits suceurs de sang.

Cette page répond aux questions suivantes:

Dans quelles régions du monde trouve-t-on des tiques?

Quels pays sont touchés par les tiques?

Quelles sont les zones à risque de borréliose et de FSME à l’étranger?

On trouve des tiques dans le monde entier. En Suisse aussi, cette espèce de la famille des acariens est entre-temps présente dans toutes les régions. Toutefois, toutes les tiques ne sont pas porteuses de pathogènes tels que les borrélies ou les virus de la FSME. En Suisse, les régions considérées comme à risque de FSME ou de borréliose sont connues. Il peut aussi s’avérer utile de savoir dans quels autres pays les tiques sont répandues. Petit aperçu par-delà les frontières de la Suisse.

À l’est de la Suisse, la FSME est très répandue

En Europe, la FSME gagne du terrain. Cette maladie infectieuse transmise par les tiques est déjà très répandue en Russie et en Extrême-Orient. Il est donc conseillé de prendre des mesures de précaution lors d’un voyage, et pas seulement en Europe de l’Est: il existe un vaccin efficace contre la FSME. À l’est de la mer Adriatique se trouvent des zones à risque plus étendues, englobant l’Albanie, la Croatie et la Serbie.

Au sud et à l’ouest de la Suisse: la FSME en souvenir de vacances?

Les régions de villégiature classiques sont moins touchées par la maladie infectieuse que les régions orientales: en France, seuls quelques cas isolés de FSME ont été détectés. En Italie, la grande majorité des transmissions ont été signalées dans le nord.

Au nord de la Suisse, les cas de FSME sont ponctuels

Dans l’espace germanophone, les tiques porteuses de la FSME vivent non seulement en Suisse, mais également en Autriche et en Allemagne. En revanche, le risque reste ponctuel plus au nord du pays: il existe certes des cas de FSME en Norvège, en Suède et en Finlande, mais ils se limitent aux régions côtières du sud de ces pays.

La borréliose touche principalement l’hémisphère nord

Qu’en est-il de la borréliose, une maladie également transmise par les tiques? La borréliose de Lyme est une maladie infectieuse surtout présente en Amérique du Nord, en Europe et en Asie. Dans l’hémisphère nord, il s’agit même de l’infection la plus fréquemment transmise par les tiques. Ce risque existe également en Suisse où environ 5 à 30 % des tiques, voire 50 % à certains endroits, sont porteuses de la bactérie Borrelia burgdorferi.

Que ce soit chez soi ou à l’étranger, les tiques représentent un risque dans de nombreuses régions

Le risque d’être infecté par la borréliose ou la FSME suite à une piqûre de tique existe dans de nombreuses régions du monde. Alors que la borréliose se traite chez l’homme au moyen d’antibiotiques, mais qu’il n’existe pas de vaccin, l’inverse est vrai pour la FSME: il existe un vaccin contre la FSME, mais aucun médicament spécifique une fois que la maladie s’est développée.

Des mesures de protection universelles

Quelle que soit la zone géographique où vous vous trouvez, il est toujours important de tout faire pour éviter les piqûres de tiques. En effet, la médecine ne possède que des moyens limités pour lutter contre les maladies transmises par ces parasites. Découvrez nos conseils pratiques pour vous protéger au mieux contre les tiques .

Remarque: Les tiques peuvent également transmettre d’autres maladies que la borréliose et la FSME.

Les informations sur ce site vous ont-elles été utiles?

À propos de la campagne

«piqure-de-tique.ch» est une campagne de sensibilisation aux tiques et aux maladies transmises par les tiques. Vous trouverez sur ce site des informations complètes à propos des tiques, des moyens de protection contre les piqûres de tiques et des risques liés aux maladies transmises par les tiques. Prenez contact avec un médecin ou un pharmacien si des symptômes apparaissent suite à une piqûre de tique ou si vous avez des questions à propos de votre santé.
L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) salue la campagne «piqure-de-tique.ch».