Redirection dans 8

Vous allez quitter le site www.piqure-de-tique.ch et être redirigé vers un site externe. Le fournisseur de ce site externe est responsable du contenu et de l’exactitude des informations. Le fournisseur de www.piqure-de-tique.ch n’a aucune influence dessus.

Le plus important en bref

Quel danger nos animaux domestiques courent-ils ?

Tout comme l’être humain, les animaux domestiques sont eux aussi vulnérables aux maladies transmises par les tiques.

Les chiens et les chats se baladent souvent à l’extérieur et sont exposés au risque d’infestation par les tiques, notamment lorsqu’ils se promènent dans l’herbe et les buissons. En Suisse, la tique du mouton (Ixodes ricinus) et Dermacentor reticulatus sont les principales espèces de tiques observées sur les chiens et les chats. La tique brune du chien (Rhipicephalus sanguineus) est bien moins répandue, mais présente aussi.

Que faire en cas d’infestation de son animal par une tique ?

Il faut retirer la tique aussi rapidement que possible. Bien que la transmission de l’agent pathogène prenne généralement quelques heures, le fait de retirer la tique dans les meilleurs délais peut aider à prévenir les maladies.

Il est important d’utiliser un outil pour retirer la tique, par exemple un tire-tique ou une pince à épiler. La tique doit être retirée verticalement et ne pas être tournée, sinon des parties de la tique peuvent rester coincées dans la peau. Le mieux est d’attraper la tique au plus près de la peau, puis de la tirer. Si la tique n’est pas entièrement retirée de l’animal, de petites réactions inflammatoires peuvent survenir. Cependant, le processus de guérison de ces inflammations ne devrait poser aucun problème.

Comme les tiques peuvent ne pas être toutes détectées dans la peau de l’animal même après un examen approfondi, l’utilisation préventive d’un produit anti-tiques approprié est conseillée.

Que signifie une piqûre de tique pour l’animal ?

Le danger associé à une piqûre de tique, ce sont les maladies qu’elle peut transmettre, par exemple la babésiose ou la borréliose, lesquelles peuvent parfois présenter un risque mortel, surtout pour le chien.

En règle générale, il convient de prendre les mesures de précaution recommandées, telles que le fait de procéder à un examen fréquent et approfondi ou d’éviter certaines régions. Ainsi, tout désagrément devrait pouvoir être évité et rien ne devrait empêcher de belles promenades à l’air libre.

Sources

ESCCAP Schweiz. Was tun, wenn mein Tier Zecken hat?.